mardi 7 septembre 2010

pull jacquard volutes et couleurs d'automne

A l'automne dernier, moi qui adore les jacquards Fair-Isle, j'ai craqué pour un modèle du magazine tricot Burda
En particulier à cause du magnifique camaïeu de couleurs d'automne.


J'ai aussitôt commandé la laine sur internet à Wollywood et j'ai été très agréablement surprise par le prix des laines sur ce site! Mais le modèle disait 4 pelotes de chaque laine… ce qui me surprenais, j'ai donc avancé mon tricot un peu plus vite que prévu au cas où il me manquerait de la laine, ce qui fût le cas… il manquait 1/2 pelote de laine rouge/violet/vert… Ne tissaient-t-ils pas leur jacquard ? La laine (hors-port) m'est revenue à 42 €, ce qui est plus qu'honnête pour une laine de cette qualité.


Le pull a été tricoté en rond dans sa totalité : corps et manches. Pour les emmanchures, j'ai ajouté 5 m (que j'ai toujours tricoté en rouge/violet/rouge/violet/rouge par exemple, pour mieux les repérer et m'y retrouver dans mon dessin !).
Pour ouvrir les emmanchures, j'ai cousu deux zig-zag piqués serrés et superposés, ceci de part et d'autre de la maille centrale de l'emmanchure. J'ai ouvert le long de la maille centrale et réalisé un surfilage à la surjeteuse (sans le couteau), pour un plus beau fini.


Les manches ont été tricotées en rond et cousues au corps par la technique du grafting sur lisière.


J'ai remplacé les bordures au point mousse (qui se roulaient) par des côtes 2/2.


L'encolure du modèle ne me plaisait pas : trop large… Je l'ai faite moins large.
Cependant, le résultat ne me convenait pas non plus car l'encolure dos n'était pas creusée, si bien que j'ai été obligée de réaliser des rangs raccourcis sur la partie devant du col pour obtenir un résultat qui me convienne à peu près (la laine pourpre/noir qui est en fait un tricotin, ne donne pas de côtes élastiques…) .
J'ai aussi raccourcis manches et corps pour adapter le modèle à mes mensurations.


Je suis assez contente du résultat, en plus la laine est vraiment très douce!

Vu que je n'ai pas été très claire apparemment, je vais donner quelques explications supplémentaires :

J'ai tricoté le corps : dos et devant d'un seul coup, en tricotant en rond en commençant par les côtes car cela permet de faire un jacquard tissé aussi souple qu'un jersey (Je tisse toujours mon jacquard car j'ai horreur de me prendre les doigts dans les fils du pull en l'enfilant!!!).
Bon, et bien en arrivant aux emmanchures, il y a un hic… Le modèle tricotait chaque morceau : dos et devant séparément en aller retour. Mais :
- 1) l'échantillon n'est plus forcément le même ;
- 2) la qualité du jacquard s'en ressent, surtout s'il est tissé…

Il y a une autre solution, celle du tricotage des pulls norvégiens : continuer à tricoter en rond en augmentant 5 m pour chaque emmanchures et ceci jusqu'au niveau de l'encolure. Mais on obtient un tube… C'est pourquoi il faut ensuite fendre le tube au niveau des emmanchures, au milieu des 5 m, après s'être assuré au moyen de coutures en zig-zag serrées que le tricot ne se défera pas… C'est à ce niveau là que j'ai cousu et non pas les épaules.

Notez que ce système peut s'appliquer tout aussi bien pour un gilet : on augmente 5 m sur le devant pour l'ouverture et de même que précédemment pour les emmanchures. Dans ce cas,pour un fini impeccable, on prend en sandwich la bordure du devant dans une bordure double…

Après, j'ai cousu les épaules normalement et j'ai attaché les manches ticotées en rond au corps au moyen du grafting sur lisière ; les puristes rajoutent une bande de propreté tricotée.

Pour ce qui est des bordures au point mousse, je n'ai jamais réussi à ce qu'elles ne se roulent pas, même en prenant un n° d'aiguilles en dessous… si quelqu'un a la solution, je suis preneuse car j'en aime pourtant bien l'aspect…
Le blocage, c'est bon pour la dentelle, car s'il faut recommencer après chaque lavage… LA GALÈRE!

3 commentaires:

{beige cannelle} a dit…

et bien moi aussi j'admire le travail. Même si ce n'est pas un modèle que j'aurais choisi, j'ai encore de sacrés progrès à faire si je veux un jour obtenir un jacquard aussi souple que le tien.
Je pensais avoir compris ce que tu avais fait pour les manches, mais finalement, je ne suis pas si sûre maintenant que je n'ai plus le pull sous la main.
Je suis tout de même étonnée de trouver autant de bordures au point mousse dans les modèles et de ne pas avoir un résultat probant. Est-ce qu'on passe à côté de quelque chose, ou est-ce une solution de facilité pour les designers ?
J'ai découvert en tricotant le bonnet fraise qu'en tricotant quelques rangs de jersey avec des aiguilles un numéro en dessous, on arrivait à bien arrêter le rouloté de rouler (je suis claire là ?). Peut-être y a-t-il un "truc" du même genre ?

line a dit…

encore une fois je ne comprend rien... Pourquoi tu as cousu les épaules à la machine ?
et on empeche le rouloté d'en être un en tricotant plus serré c'est bien ça ?

{beige cannelle} a dit…

ah oui, c'est plus clair comme ça, merci !
En fait, Liline, quand si tu commences à tricoter en jersey serré, puis que tu changes d'aiguilles au bout de quelques rangs, la partie "serrée" roule, mais s'arrête de rouler au niveau du changement d'aiguilles (enfin , normalement). C'est plus clair comme ça ?